on fait une pâte non collante à partir de tous les ingrédients, on la laisse lever, puis on la divise en morceaux 60. On leur donne la forme désirée, opturi, escargots..etc..cuire.

Facile à faire mais ff savoureux !


Martyrs moldaves (jeûne)

Si je ne veux pas jeûner, que puis-je ajouter d'autre ?

Écoutez, ce n'est pas ce que je pensais dire dans la recette :) Vous pouvez ajouter du lait et des œufs à la place de l'eau, ainsi les martyrs seront certainement beaucoup plus savoureux.

Merci beaucoup. Je n'ai pas encore essayé la recette mais je suis sûr que je vais l'essayer aujourd'hui, je suis en Grèce et ils n'ont pas cette tradition ici. Je suis toujours vos recettes et j'en ai même essayé quelques-unes et elles se sont avérées bonnes. Merci d'exister. Bonjour de la Grèce.

Vous n'êtes pas obligé, c'est bien que je puisse vous répondre en temps voulu - la recette des martyrs est & quotin voga & quot seulement quelques jours par an :) Étant encore orthodoxe, je pensais que les Grecs faisaient aussi des martyrs ( évidemment, pas les Moldaves) .

f bien présenté ! le sirop est remplacé par du miel.

Vous avez raison, je pense que le miel peut en fait être remplacé par mon sirop :) J'ai choisi de ne pas utiliser de miel parce que je voulais obtenir des martyrs plus "citations", pas des plus secs.

mes super biscuits aux raisins sont sortis :))) Maintenant, j'en ai fini avec les saints. Ils sont sortis très bons et moelleux. c'est la première fois que je jeûne pour eux (ils sont de Moldavie, et dans notre famille on ne fait que des saints, mais pas pour le jeûne). Ils s'en sont très bien sortis.
nelly

Nelly, je ne suis pas un gars d'église, mais je n'ai pas l'air d'un "par excellence" puisque je ne jeûne pas :)

Ce sont de bons martyrs du jeûne, j'ai jeûné aussi, mais je les ai remplis.

Intéressant, j'ai maintenant regardé comment tu les as remplis. Je ne pouvais pas comprendre les photos de la recette, mais je pense qu'elles sont sorties assez grandes.

Mamaaaaaaaaa, comme ils ont bien réussi à te martyriser.
J'aime vraiment son apparence. Bien pour vous .
Bon week-end!

Merci aussi Sidy ! Vous l'aimez peut-être parce que je les ai cachés sous la noix et vous ne les voyez pas très bien :)))

est-ce que leur couleur orangée ressort si naturellement ou les as-tu graissés avec quelque chose avant de les cuire ?

Je n'ai pas oint les martyrs avec quoi que ce soit avant de les faire cuire. Mais je les ai graissés avec du sirop après les avoir sortis du four. Si vous agrandissez l'avant-dernière petite photo, celle dans laquelle on montre comment je les ai graissés et dans quelle moitié ils sont encore secs, vous remarquerez à quel point le sirop change de couleur.

Seule ma mère sait faire des martyrs comme eux.

J'ai essayé la recette. mais la pâte ne pousse pas. J'ai respecté ce que tu as dit. mais. Je me demande pourquoi ?? et ce que je pouvais faire. au secours

Si vous n'avez pas oublié de mettre le levain, la pâte du martyr ne peut que grandir. Peut-être seulement si vous dissolvez la levure dans de l'eau chaude et non de l'eau tiède, comme je l'ai précisé dans la recette. Êtes-vous sûr de laisser lever la pâte dans un endroit chaud ? Je fais chauffer un peu d'eau dans une casserole, puis retire du feu et mets le bol de pâte dessus.

L'idée géniale avec la casserole dans laquelle l'eau est chauffée ! Merci!
Je te fais des retours quand je fais des martyrs moldaves. Peut-être la semaine prochaine. Le tien est sorti très beau, on verra comment le mien sortira. :)

Je pense que vos martyrs en sortiront tout aussi beaux, surtout si vous allez utiliser mon idée d'un bac à eau comme & quotcalorifère & quot :) Quand vous aurez le temps, j'attends que vous reveniez avec les retours.

Sérieusement merci beaucoup pour l'idée avec la casserole! La semaine prochaine, j'ai l'intention de le faire. Je n'ai jamais été martyr moldave mais j'en ai mangé et c'est tellement bon !
Ce que j'aime c'est que la recette postée par vous est bien expliquée, sans fioritures et simple. Félicitations aussi pour cette partie ! Je donne des retours après les martyrs. :)

Monica, comme je prévois que toutes les recettes sortiront de ton blog (pas seulement les martyrs moldaves), je pense que tu ne devrais plus me remercier - sinon tu devras le faire à chaque fois :) J'essaye d'expliquer les recettes tout aussi simple, mais toujours à comprendre par les débutants, ce qui peut être un peu ennuyeux pour ceux qui savent cuisiner.

Je n'ai pas oublié. J'ai chauffé l'eau au micro-ondes et. peut-être qu'il ne faisait pas assez chaud dans la pièce. J'ai à nouveau pétri la pâte, mais en vain : je pensais que je n'avais pas assez pétri. de toute façon je les mets dans le bac et maintenant je les mets au four .. ce qui sort .. je verrai ..

Il est extrêmement important que l'eau dans laquelle la levure se dissout soit tiède et non chaude. Ensuite, pour bien pousser, la pâte doit être conservée dans un endroit chaud - peu importe à quel point vous êtes chaud, je ne sais pas si la chaleur de la pièce est suffisante.

peut être . celui-là devait être fait en premier .. & quotmaia & quot ?? ne pas avoir mis la farine tout de suite ??

Il n'y a pas besoin de mayo, la meilleure preuve je pense est le fait qu'ils sont sortis de chez moi, non ? :)

et il y a autre chose. Je n'ai eu que 8 martyrs. vous les avez fait en miniature donc ils sont sortis 11.

:)) Pensant qu'ils pousseront même après les avoir mis au four et que je devrai prendre des photos à la fin, j'ai essayé de rendre les martyrs aussi petits que possible.

. Je suppose que tu as raté quelque chose. mais pour me convaincre de votre sincérité je répéterai l'expérience.

Vous me soupçonnez. C'est comme si j'étais un criminel gastronomique et en fait vous m'avez interrogé jusqu'à présent. :)) Il y a 15 photos qui montrent comment préparer la recette, plus une photo avec les ingrédients nécessaires, donc si j'avais raté quelque chose, ça aurait été garanti. Et si j'expliquais la recette plus en détail que ça, on m'aurait probablement accusé de l'écrire pour les jeunes enfants ou les imbéciles) Mon conseil est de ne pas refaire l'expérience avec les martyrs car soit vous ne savez pas faire un pauvre pain pâte, ou Ma "sincérité" laisse beaucoup à désirer)

s'il vous plaît ne soyez pas contrarié, mais on m'a toujours dit que les recettes sur le net sont incomplètes. quant à mon habileté, elle ne s'acquiert que par l'expérience. donc je vais répéter P

:) Il n'est pas question de s'énerver, d'autant plus que tu n'as pas été énervé par le fait que j'ai remis en cause ton habileté : P Evidemment, il n'y a pas de forêt sans sécheresse, mais en général les blogs avec des milliers de lecteurs, fans et abonnés sont des blogs sérieux et les recettes présentées sont complètes. La persévérance est une bonne chose, alors bonne chance!

Tu es mon salut !Je dois faire des martyrs ce week-end (ou bradosi comme on l'appelle dans ma région :D) et comme je ne l'ai pas fait avant et qu'on n'a pas de recette concrète j'avais un peu peur de ne pas échouer .Maintenant avec la recette et avec la certitude que tout ce que j'ai essayé de votre blog est sorti, je n'échouerai certainement pas ! :D Merci !

Vous n'êtes pas obligé, Laura :) Bien que je sois convaincu que vous n'auriez pas échoué aux martyrs, quelle que soit la recette que vous avez utilisée (en pensant au nombre de recettes qui ont bien fonctionné jusqu'à présent), j'aime toujours être appelé & quotsalvarea my & quot:D Je n'en ai jamais entendu parler, mais ça sonne plus beau bradosi que martyrs.

Pourquoi n'enseignez-vous pas aux Roumains à utiliser des saveurs naturelles dans leurs recettes de bonbons ! en utilisant naturellement des produits naturels.

C'est bien que tu ne me prennes pas pour acquis et pour le fait que je ne leur apprenne pas à parler correctement roumain :) Je ne sais pas pourquoi tu t'es réveillé maintenant pour m'écouter, je ne fais rien d'autre qu'enseigner le monde cuisiner une recette comme je le fais. Si je considère qu'à l'heure actuelle les gousses de vanille sont beaucoup trop chères à utiliser - et, en tant que telles, je ne les utilise pas - je n'ai aucun moyen de dire aux Roumains de les utiliser. Ce serait quelque chose comme ce que dit le pape, pas ce que fait le pape & quot :)) C'est à chacun ce qu'il utilise à la place de l'essence de vanille, je ne pense pas avoir besoin d'enseigner à quiconque qu'un produit naturel est meilleur qu'un synthétique.


Je vais utiliser un robot culinaire pour pétrir la pâte. Comme ça, tout sera beaucoup plus simple !

Dissoudre d'abord la levure dans du lait chaud. Mettez 2-3 cuillères à soupe de sucre et 2 cuillères à soupe de farine, puis laissez lever 15 minutes dans un endroit chaud. Mettez le beurre fondu, les œufs battus, le sucre restant, une pincée de sel, l'essence de rhum et les zestes de citron et d'orange râpés dans le bol. Démarrez le robot à petite vitesse, et lorsque les ingrédients se sont homogénéisés, ajoutez la mayonnaise, puis la farine, petit à petit, jusqu'à ce que la pâte commence à se lier. Laissez pétrir pendant 15 minutes, puis retirez le bol et couvrez-le d'un torchon propre. Laissez lever pendant une heure - une heure et demie, dans un endroit chaud.

Pendant ce temps, préparez le sirop : mettez l'eau dans une casserole, ajoutez le sucre et mettez-le sur le feu en remuant avec un fouet. Ajouter le bâton de cannelle, les étoiles d'anis et les graines de piment de la Jamaïque. Laissez-le sur le feu jusqu'à ce qu'il commence à bouillir et que le sucre soit complètement dissous. Éteignez le feu et laissez reposer le sirop pendant 5 à 10 minutes, puis ajoutez l'essence de rhum et le zeste d'orange râpé. Vous pouvez mettre toutes les saveurs que vous préférez ! Mettez le sirop de côté et laissez-le refroidir!

Lorsque la pâte a levé, sortez-la du bol et versez-la sur la table saupoudrée de farine. Divisez-le en petits tas et formez des bâtonnets, puis façonnez des pieuvres. Placez les martyrs dans des plaques recouvertes de papier sulfurisé, couvrez-les de serviettes propres et laissez lever encore 30 minutes.

Mélangez les deux jaunes avec le lait et graissez les martyrs avec un pinceau, puis mettez les plateaux dans le four préchauffé à 180 degrés et laissez-les pendant environ 30 minutes, jusqu'à ce qu'ils gonflent et brunissent légèrement. Retirez les plateaux et laissez-les refroidir un peu, puis trempez-les dans le sirop et placez-les sur une assiette.


Recette des martyrs moldaves les plus moelleux & # 8211 Préparation

La préparation de la pâte des martyrs moldaves est similaire à celle de la pâte à cozonac. Mais cela ne demande pas tant de minutie ni de temps.

Comment préparer la pâte pour les martyrs sirupeux

On commence par mélanger la levure avec une cuillère à soupe de sucre et 2-3 cuillères à soupe de lait chaud. Mélangez les trois ingrédients jusqu'à obtenir une composition homogène.

Tamisez la farine dans un bol et au milieu, ajoutez le mélange ci-dessus. Couvrir le bol et laisser la levure mayo doubler de volume.

Dans un autre bol, mélanger les œufs avec une pincée de sel et de sucre jusqu'à consistance crémeuse. Ajouter les arômes et l'huile, puis ajouter le mélange obtenu dans le bol à farine. égoutter progressivement le lait tiède en mélangeant bien tous les ingrédients dans le bol. Pétrir une pâte pas très ferme, mais compacte et non collante. Couvrir la pâte et la laisser dans un endroit chaud pendant environ une heure. Pendant ce temps, la pâte va doubler de volume.

Comment nous formons les cornes des martyrs sirupeux

Divisez la pâte en 14-15 morceaux, selon la taille que nous voulons des croissants. Nous façonnons chaque morceau de pâte en ficelles que nous tressons en forme de chiffre 8. Nous les plaçons dans la plaque recouverte de papier sulfurisé à des distances de 2-3 cm. Laissez reposer les cornes, recouvertes d'une serviette, pendant 30 à 40 minutes.

Pendant ce temps, chauffer le four à 180 degrés. Cuire les croissants pendant 20-30 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés à la surface.

Comment préparer le sirop pour les martyrs moldaves

Mettez l'eau dans un bol sur le feu et ajoutez le sucre et les arômes. Remuer jusqu'à ce que le sucre fonde. Laisser mijoter le sirop jusqu'à ce qu'il devienne épais. Nous le laissons tempérer 12 à 15 fois, tandis que les martyrs cuits au four tempèrent également.

Verser un peu de sirop sur les martyrs dans la poêle jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment sirupeux. Graissez-les ensuite avec du miel dilué avec un peu de sirop. saupoudrez-les en abondance, de cerneaux de noix hachés pas très petits.

Nous servons les délicieux martyrs sirupeux, légèrement tièdes ou froids, ils sont délicieux dans les deux variantes.


Les meilleurs martyrs moldaves

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les martyrs ont la forme du chiffre 8 ? Ou pourquoi la tradition oblige-t-elle les hommes à boire 40 verres le 9 mars ? Dans la course-poursuite triste et corporative dans laquelle la plupart d'entre nous vivons aujourd'hui, nous perdons l'essence même des choses et les faisons mécaniquement, quand nous pouvons les faire.

Le printemps n'a pas eu cette odeur depuis longtemps. Je peux le sentir dans n'importe quelle rafale de vent, c'est beaucoup plus fort cette année. Et peut-être que je devrais m'arrêter un jour et le sentir. Comme l'ont fait autrefois les gens qui, début mars, ont reçu leur maison et leur place et ont ensuite célébré.

Les martyrs (moulins, saints ou sapins, comme on les appelle dans différentes régions), qu'ils soient cuits au four ou bouillis, sont fabriqués dans tout le pays et sont plus qu'une simple préparation. Les martyrs sont divisés et mangés le 9 mars, fête chrétienne des 40 saints martyrs de Sévastie. Mais le 9 mars marquait également le début du nouvel an agraire, donc les gens le célébraient aussi. Avec des martyrs ou avec & # 8230 40 verres. Ils croyaient (le croyaient-ils ?) Que le vin bu ce jour-là se transformait en sang et en travail tout au long de l'année. Je suis convaincu que ce ne sont pas les raisons pour lesquelles la tradition est respectée encore aujourd'hui :).

Les martyrs sont bouillis ou cuits au four. Dans ma Moldavie, ils sont cuits au four et moelleux, graissés avec du miel et saupoudrés de noix. Mordez-les avec convoitise puis léchez-vous les doigts. C'est ce que sa grand-mère a fait, c'est comme ça qu'on l'aime. Je vais donc vous raconter l'histoire de ses martyrs du début du printemps, d'un jardin de jacinthes et de tulipes.

Traditionnellement, les martyrs moldaves sont fabriqués à partir d'une pâte simple, comme du pain, légèrement améliorée avec du miel et de l'huile. Mais grand-mère avait sa propre version, une sorte de 2.0 des martyrs. Grand-mère les a beaucoup améliorés, transformant la pâte en un & # 8220boy & # 8221, presque comme un gâteau.

Vous avez besoin d'un kilogramme de farine blanche, bien séchée et fraîchement tamisée. A partir de 3-4 cuillères à soupe, 200 ml de lait tiède et un cube de levure fraîche (25 grammes) préparent une mayonnaise que l'on laisse lever 15 minutes.

Ajoutez ensuite 150 grammes de sucre, une pincée de sel, tout le reste de farine et encore 200 ml de lait tiède. Homogénéiser la pâte et ajouter à la fin 50 grammes de pâte fondue. Pétrir jusqu'à obtenir une pâte compacte qui ne colle plus aux parois du bol, et la laisser lever dans une pièce tiède jusqu'à ce qu'elle triple de volume (environ une heure).
Une fois la pâte levée, cassez les morceaux que vous en roulez comme de la pâte à bretzel, jusqu'à ce qu'ils atteignent une longueur de 20 centimètres et un diamètre d'un centimètre, puis tricotez-les en forme de 8. Pourquoi sont-ils faits ainsi ? L'explication vient de l'un des plus grands ethnographes de Roumanie, Simeon Florea Marian, dans le livre "Vacances roumaines": il doit au moins ressembler au visage d'un homme. "

Les martyrs sont placés dans des plateaux avec du papier sulfurisé, puis placés dans un four bien chauffé, où ils sont cuits pendant 30 à 40 minutes, à feu moyen (180 degrés), jusqu'à ce qu'ils soient dorés et dorés. Ensuite, par-dessus, chauds ou froids, mettez du miel (acacia ou citron j'aime) et beaucoup de noix moulues. Beaucoup deviennent économistes à ce stade, mais il me semble le plus important, sans beaucoup de miel et de noix, les martyrs moldaves perdent de leur charme. Je viens de te le dire, il faut se lécher les doigts à la fin :).

Donc, vous devez essayer quelque chose à la maison et partager si vous vous en souciez !


La recette des martyrs moldaves, bien qu'elle provienne de la région de Moldavie, a été adoptée partout dans le reste du pays. Les martyrs sont très savoureux et ont une histoire avec une grande charge spirituelle. Les martyrs sont aussi appelés, selon les régions, sapins, octaves ou saints et constituent un plat traditionnel, riche en histoire et en charge spirituelle. Les martyrs moldaves, moelleux, dorés au four, bien siropés de miel et pleins de noix ne sont pas absents des tables des Roumains chaque année.

La fête dédiée aux martyrs a lieu chaque année le 9 mars. Il a ses origines dans l'Antiquité et est lié au début de l'année agricole. Parallèlement à cette date, les 40 martyrs de Sevastia sont également commémorés. Ils vécurent sous le règne de l'empereur romain Licinius.

Ils ont été martyrisés après avoir refusé de renoncer au christianisme. D'eux sont sortis les martyrs que préparent les ménagères, en mémoire des martyrs chrétiens. Si autrefois les martyrs avaient des formes différentes, comme le sapin, des serpentins ou des figurines diverses, imitant le visage et la forme humaine, les plus courantes sont celles en forme de chiffre 8, que l'on appelle aussi huitièmes, dans certaines régions .

Ainsi, les ménagères des villages les préparaient toujours autour de cette date et elles représentaient un dessert extrêmement apprécié et attendu par tous les membres de la famille.

Voici une recette simple, préparée par des ménagères du pays et qui est délicieuse.

Recette des martyrs moldaves & #8211 Ingrédients :

  • 3 jaunes
  • 70g de sucre
  • 25 g de levure fraîche
  • 1 essence de vanille
  • 1 rom essence
  • zeste râpé d'1 orange
  • 1 pincée de sel
  • 250 ml de lait
  • 120g de beurre
  • miel au choix
  • noix moulues

Mode de préparation :

La levure va se dissoudre dans 50 ml de lait tiède. Ajoutez ensuite une cuillère à soupe de farine et laissez reposer 15 minutes pour activer la levure.

Mélanger les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils triplent de volume. Ajoutez ensuite la vanille, le rhum, le zeste d'orange râpé, le sel et la mayonnaise.

Versez dessus le lait, puis la farine. Pétrir et ajouter le beurre mou. Une fois incorporée, placez la pâte dans un bol propre, dans lequel vous l'avez graissée avec un peu d'huile. Couvrir la pâte d'un torchon et la laisser lever jusqu'à ce qu'elle triple de volume.

Après avoir suffisamment levé, la pâte doit être coupée en 10 morceaux égaux. De chaque pièce sera modelé, sous la forme du chiffre 8, chaque martyr. Une fois prêts, ils seront déposés sur une plaque recouverte de papier cuisson et mis à fermenter environ un quart d'heure.

Après cet intervalle, ils seront prêts pour la cuisson, dans un four chauffé à 180 degrés C, pendant environ 20-30 minutes, jusqu'à ce qu'ils acquièrent une belle couleur rougeâtre.

Une fois sortis du four, il faut les laisser refroidir, puis mettre du miel avec des noix moulues dessus, au goût. Ils peuvent être servis immédiatement ou vous pouvez les laisser tremper dans du miel pendant quelques heures puis servir.


Martyrs moldaves, comment prépare-t-on la meilleure pâte ?

La pâte des martyrs est une merveilleuse pâte, semblable à celle de pain sucré, mais pas aussi doux. Ça pétrit facilement, ça passe bien à chaque fois et je ne vous dirai pas quels martyrs duveteux on obtient. J'ai pétri la pâte à l'aide du mixeur, mais bien sûr vous pouvez la pétrir à la main tout aussi facilement et avec les mêmes résultats. N'oubliez pas d'avoir tous les ingrédients à température ambiante. Le lait doit être tiède, mais pas brûlant. Si le lait est froid, la levure ne s'activera pas et la pâte ne lèvera pas.Si le lait est trop chaud, il perdra ses propriétés. Pour vérifier la température du lait, n'oubliez pas que vous n'avez pas à vous brûler le doigt. Pétrissez-le ensuite jusqu'à ce qu'il devienne souple et élastique. Vous sentirez qu'il deviendra très fin au toucher.

Ensuite, il ne vous reste plus qu'à laisser pousser la pâte des martyrs moldaves. Une fois la pâte levée, vous pouvez façonner les martyrs. Vous avez deux manières de les modéliser dans la recette vidéo, vous choisissez la plus simple pour vous. Une fois que les martyrs sont prêts, laissez-le refroidir, puis siropez-les. Les graisser avec du miel et parsemer de noix moulues. Vous ne pouvez pas les siroper si vous n'êtes pas fan des bonbons sirupeux. Je vous défie maintenant d'arrêter de manger ! Ce sera certainement très difficile. Ces martyrs moldaves sont parfumés, moelleux et absolument délicieux. J'aime tout le monde et je vous conseille de les partager avec le plus de proches possible !


Vidéo: Martyrs 2008 - There are only victims left French w. English Subs


Article Précédent

Alerte Nouvelle Invention : La « HAPIfork »

Article Suivant

Biscuits de Noël